La rédaction web pour les mobiles

Share Button

Aujourd’hui, tout le monde ou presque a un smartphone et la plupart des gens l’utilisent pour se connecter à Internet. Certains utilisateurs n’ayant pas accès à un ordinateur ne se servent d’ailleurs que de leur mobile pour naviguer sur le web, tandis que d’autres le font lorsqu’ils ne sont pas au bureau ou la maison. Il est donc judicieux, dans le cadre de sa stratégie web marketing, de proposer du contenu qui soit adapté à ces formats réduits que sont les téléphones portables par rapport aux ordinateurs. Cet enjeu est d’autant plus important que, depuis 2015, Google prend en compte la compatibilité mobile des sites dans le référencement web. La rédaction web pour les terminaux mobiles possède quelques spécificités qu’il est capital d’intégrer.

Se mettre à la place du mobinaute

Désormais, le caractère mobile-friendly d’un site web est pris en compte par le moteur de recherche Google. Ajoutez à cela le nombre sans cesse croissant de personnes se servant de leur smartphone pour se connecter à Internet, et vous comprendrez aisément pourquoi il est si important aujourd’hui d’élaborer du contenu rédactionnel qui soit adapté aux mobiles.
Mais pour cela, le rédacteur web doit tout d’abord se glisser dans la peau du mobinaute. Autrement dit, il doit analyser son comportement, comprendre sa manière de naviguer et cerner ses attentes. Les recherches effectuées sur un smartphone et sur un ordinateur ne sont pas tout à fait les mêmes, tout comme le cheminement suivi pour atteindre un site. Ce sont là autant d’aspects à analyser très attentivement avant d’entamer le travail de rédaction seo et de référencement SEO.

Rédaction web

Opter pour une rédaction web plus synthétique

Les écrans des smartphones ont atteint des dimensions qui n’ont rien à voir avec celles qui étaient en vigueur quelques années auparavant. Certains modèles atteignent les 5,5, voire 5,7 pouces, à l’instar du LG G6, alors que les phablettes (modèles à mi-chemin entre les smartphones et les tablettes) vont encore plus loin (7 pouces). Toujours est-il qu’ils demeurent moins grands que ceux des ordinateurs de bureau ou portables. Ils ne permettent donc pas de profiter du même confort de lecture. De ce fait, la rédaction web pour les mobiles se doit d’être beaucoup plus concise.
L’objectif ici est de synthétiser au maximum les informations à faire apparaître dans la page, mais sans pour autant les vider de leur substance. Il s’agit d’aller droit à l’essentiel, de n’utiliser que des phrases et des paragraphes courts. Il est même recommandé de placer les informations essentielles dès le début de l’article, d’une part parce que les recherches en matière d’eyetracking montrent que l’attention de l’internaute est le plus souvent concentrée sur le haut de page, et d’autre part car, de manière générale, le mobinaute n’aime pas trop scroller.
Le contenu doit être aussi bref qu’utile et complet, tout en étant conforme aux règles de SEO et de mise en forme pour offrir une navigation pratique et performante.
Bien entendu, écrire pour les mobiles ne signifie pas négliger la qualité du texte, loin s’en faut. Comme pour la rédaction web grand format, celle dédiée aux terminaux nomades répond aux mêmes exigences en termes d’orthographe, de grammaire et de syntaxe.

 

Faire vivre la page

Le rédacteur web cherchant à adapter le contenu aux smartphones doit aussi faire en sorte de rendre la page plus vivante, notamment en y incorporant des éléments visuels (images, vidéos) qui illustrent et appuient le propos. Ils doivent être en lien direct avec le sujet traité pour apporter un réel bénéfice au contenu et à la navigation.
Il convient cependant de se limiter à une ou deux images pour ne pas alourdir le chargement et ne pas affecter la mise en page sur des formats aussi réduits.

0/5 (0 Reviews)