Le contenu est un investissement sûr face au changement d’algorithme de Google

Share Button

Régulièrement, Google procède à des changements dans ses algorithmes afin d’optimiser son moteur de recherche et le rendre plus en adéquation avec les attentes et besoins des internautes. A chaque mise à jour de ces programmes, les sites web adoptant des stratégies de référencement forcées, non naturelles, privilégiant ostensiblement les moteurs de recherche par rapport à l’internaute, sont sanctionnés en voyant leur classement dégringoler. Le moyen le plus fiable de rester au top du référencement et donc d’améliorer sa visibilité, c’est de proposer un contenu de qualité.

 

Le contenu d’un site Web est une valeur sûre, autant en qualité qu’en quantité

En soignant le contenu d’un site web, on se donne toutes les chances de susciter l’intérêt de l’internaute et de le fidéliser. Ce qui constitue l’attrait d’un support Internet, ce sont les sujets qui y sont abordés et les manières avec lesquelles ils sont traités.
Le contenu, aussi bien au niveau de son fond et de sa forme qu’en termes de quantité, doit rejaillir de manière positive sur l’image de l’entreprise. Il est élaboré de manière à coller aux attentes spécifiques du public ciblé ; on ne s’adresse pas de la même manière à une audience essentiellement composée d’adolescents qu’à des personnes qui s’intéressent à l’actualité boursière.
Le contenu doit être clair, pertinent et visuellement agréable, avec le recours à une mise en page avenante et l’emploi de formats visuels variés (photos, vidéos, animations…).

 

Google change souvent ses algorithmes, ses fameux animaux

En plus de savoir attirer l’internaute, le site web doit être capable de se conformer aux exigences des moteurs de recherche, dont le principal, qui est évidemment Google. Ce dernier se base sur plus de 200 indices pour établir la liste des résultats de recherche en fonction de la requête et du contexte de la recherche de l’internaute. A ces signaux s’ajoutent des algorithmes mis en œuvre par Google pour améliorer la pertinence des résultats. Lesdits algorithmes portent souvent des noms d’animaux ; on connaît notamment Panda et Penguin, apparus respectivement en 2011 et 2012. Le premier sanctionne les sites au contenu de mauvaise qualité, notamment ceux qui ne font que dupliquer du contenu déjà existant. Le second pénalise les sites web misant sur les backlinks artificiels. Le « black hat », qui consiste, entre autres, à créer de nombreux autres sites contenant des backlinks vers le site principal, fait partie des pratiques visées par Google avec son algorithme Penguin. Ce dernier a d’ailleurs fait l’objet d’une amélioration récente, puisque le Google Penguin 4.0 est désormais mis à jour en temps réel. Il n’y a pratiquement plus de délai avant que l’auteur d’un site puisse se rendre compte de l’impact de la mise à jour sur son positionnement.
Autre algorithme déployé par Google, Hummingbird (Colibri) ne se contente pas de prendre en compte les mots-clés, mais il en intègre également le sens et interprète l’intention de l’internaute pour mieux l’orienter vers le site recherché, et ce, même si ce dernier ne fait pas apparaître le mot-clé.
L’on comprend donc à quel point l’univers du référencement est évolutif et que les techniques contre nature, qui ne se préoccupent que du moteur de recherche et délaissent les attentes de l’internaute, sont inévitablement vouées à l’échec.

penguin

 

Le rôle du contenu et des backlinks demeure crucial

On ne peut ignorer l’importance du contenu et des backlinks en deuxième position, car ils sont les fruits d’un contenu de qualité, apprécié par un lecteur à tel point qu’il l’a mis sur un site web afin de le citer en référence. Les changements d’algorithmes régulièrement opérés par Google n’écartent pas les liens retours, bien au contraire ; ils font le tri entre les backlinks de qualité et ceux non justifiés, favorisant les premiers.
Plus une page web compte de backlinks pertinents renvoyés depuis des sites renommés (bien référencés, ayant un grand nombre de visites), mieux elle va être positionnée dans le moteur de recherche.
Néanmoins, si la qualité des backlinks et, de manière générale, les considérations ayant trait au référencement sont fondamentales, il ne faut pas perdre de vue l’objectif final : attirer plus de clients. Cela passe nécessairement aussi par l’élaboration d’un contenu capable de susciter l’intérêt du prospect et de l’inciter à passer à l’action (demande de devis, par exemple), pour qu’il soit transformé en client. Le contenu doit donc être pensé pour l’internaute au moins autant que pour les moteurs de recherche.

 

Conclusion

Les moteurs de recherche ne cesseront jamais de modifier leurs algorithmes de positionnement afin de mieux classer les pages web les plus à même de répondre aux recherches des internautes.

Mais quand bien même les règles changeront ils ne pourront jamais passer outre la valeur intrinsèque du contenu

Ce dernier conditionne aussi la transformation des prospects en clients. Investir dans le contenu en adoptant une stratégie clairvoyante est un chemin sûr, garantissant la visibilité d’une entreprise et sa notoriété.

 

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept − 3 =