Comment gérer un rédacteur web en offshore

Share Button

Confier la rédaction de son contenu à une structure offshore présente bien des avantages pour l’entreprise donneuse d’ordre : réduction des coûts de production, libération de ressources pour son cœur d’activité, plus grande souplesse… Une telle démarche comporte également des enjeux non négligeables qu’il est important de connaître pour que la collaboration soit couronnée de succès. Au centre de ces préoccupations se trouve l’acteur directement impliqué dans l’élaboration des contenus : le rédacteur web.

prestation de rédaction

A quel genre de structure a-t-on affaire ?

La gestion d’un rédacteur web en offshore est conditionnée par le type d’organisation à laquelle il appartient. L’environnement dans lequel il évolue, les moyens que l’entreprise offshore met à sa disposition pour mener les projets à bien et la politique de management de l’équipe de rédacteurs, ce sont autant d’éléments qui déterminent aussi bien la qualité de la rédaction seo en elle-même que celle des échanges entre les deux parties (le donneur d’ordre et la société offshore).

 

Comment assure-t-elle la qualité ?

Quand on traite avec une entreprise qui place la qualité au sommet de ses préoccupations et qui en fait l’axe principal autour duquel s’articule sa gestion, cela donne toutes les chances d’être satisfait par les résultats obtenus.
En s’inscrivant dans cette démarche orientée qualité, le rédacteur web en offshore ou en nearshore met toutes ses compétences au service de la satisfaction du client. Il s’évertue à respecter scrupuleusement les guides et instructions lorsqu’ils sont fournis par le donneur d’ordre (mise en forme désirée, mots clés principaux et secondaires à utiliser, ton, style, etc.) pour que le contenu soit conforme à ses attentes.
Cette gestion par la qualité passe notamment par des opérations d’audit, la prise en compte des réclamations et l’étude permanente des axes d’amélioration.

 

Comment le flux d’information est-il organisé ?

La manière avec laquelle le flux d’information entre le donneur d’ordre et le rédacteur web est structuré revêt également une importance capitale. Cet aspect crucial de la collaboration entre deux entités traitant à distance nécessite le recours à une organisation fluide et à des outils efficaces, adaptés aux spécificités de l’activité.
Pour cela, l’on peut faire appel à une solution de type ERP à travers laquelle toutes les commandes et informations essentielles sont enregistrées : titre de l’article, mots clés à utiliser, cible, longueur, etc. Un tel support sert à la fois de guide pour le rédacteur web et de moyen de suivi pour son employeur, qui peut ainsi rendre compte à l’entreprise cliente de l’avancement du projet, du respect de sa charte et de la qualité du résultat.

 

Le donneur d’ordre jouit-il d’une véritable possibilité d’évaluation ?

Le suivi, évoqué plus haut, est indispensable pour l’entreprise donneuse d’ordre. Elle lui permet autant de disposer d’une base d’évaluation continue du partenariat et de garder le contrôle sur les projets de contenus qu’elle sous-traite.
Concrètement, cela se fait, par exemple, par le biais d’un rapport périodique sur la qualité et la productivité fourni par le prestataire au client. Celui-ci peut ainsi, en s’appuyant sur des données simples à interpréter, décider de poursuivre le partenariat s’il en est satisfait, demander des réajustements s’ils s’imposent ou tout simplement changer de prestataire s’il estime que la qualité est en deçà de ses attentes.

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + 12 =